Rechercher

STORY - BARRES DE TOIT MODULABLES DACIA : UN EQUIPEMENT MALIN POUR JOGGER


Quand le coffre est plein ou qu’on souhaite transporter un objet long sans sacrifier la place des passagers, la solution passe le plus souvent par le toit. A condition d’avoir investi dans une galerie ou des barres de toit et d’avoir pris le temps de les monter. Pas très économique, ni très pratique. Pas très Dacia, en fait… L’esprit malin de la marque se retrouve dans les barres de toit modulables qui équipent Jogger.


« Dacia a toujours été à l’écoute de sa clientèle, c’est notre parti-pris et c’est dans notre ADN. Et c’est ce que l’on a fait tout au long du développement de Jogger. Nous avons écouté nos clients qui voulaient une voiture à tout faire. »

Denis, Chef de produit Jogger


UNE IDEE PAS SI SIMPLE A METTRE EN OEUVRE

A l’instar de Sandero Stepway et de Duster, Jogger revendique son esprit outdoor avec des barres de toit longitudinales. Un équipement apparu dans les années 70 sur les voitures européennes, qui permet de fixer une galerie ou d’autres barres transversales cette fois, pour transporter des objets sur le toit. Mais qui ne dispense pas d’acheter cette galerie ou ces barres et de perdre régulièrement du temps à les monter et les démonter. Le genre de détail qui n’en est pas un pour les équipes de développement de Dacia.


C’est donc en phase d’avant-projet que « l’idée est venue de pouvoir transformer ces barres longitudinales en barres transversales » explique Denis. Une idée pas si simple à mettre en œuvre puisqu’il fallait que, pour les clients, ce système soit facile à obtenir, pratique à utiliser et surtout pas trop coûteux.


UN SYSTEME MANUEL TRES SIMPLE

Car pour Dacia, le défi principal sur un nouveau modèle est de savoir proposer le bon produit avec les bons équipements, pratiques et essentiels, au juste prix. Donc en s'accommodant des contraintes de coût. Mais c’est souvent dans l’adversité que jaillissent les meilleures idées créatives. Ici, pas de système automatique trop coûteux, mais un système manuel très simple, à base d’une clé spécifique qu’on trouve dans la boîte à gant et pour une manipulation qui dure moins d’une minute. La prise en main est très facile et en deux temps, trois mouvements, le toit est prêt à accueillir un objet long ou un chargement lourd. « En une minute, le client peut changer la position des barres de toit. Elles peuvent d’ailleurs supporter 80 kilos, le conducteur peut y déposer tout ce qu’il souhaite ! » précise Denis.


Surtout, il fallait rendre ce système de barres de toit modulables accessible. Il est donc proposé en série dès le deuxième niveau de finition de la gamme Jogger, celui qui sera le plus acheté. C’est ça, écouter ses clients !


LA MEILLEURE FAÇON DE S’EVADER

Jogger représente un « best of » de la familiale polyvalente avec la longueur d’un break ou encore l’habitabilité d’un ludospace. Il a été pensé pour tous les trajets, les courts comme les longs. Les barres de toits modulables sont une véritable extension de cette philosophie du voyage, de l’évasion. Denis nous offre d’ailleurs une comparaison de saison : « Une fois que vous avez tourné vos barres, vous chargez, et votre voiture devient votre traîneau personnel pour aller passer les fêtes de Noël en famille ! »







Posts à l'affiche
Posts Récents